Carrefour: le géant français va licencier 4 000 travailleurs USB: soutien et lutte internationale pour ce chaos

Nazionale -

Un business plan sans précédent: le 24 de janvier, Alexandre Bompard, le nouveau PDG de Carrefour, a annoncé un véritable abattage professionnel. Carrefour va vendre 273 magasins, s'apprête à licencier 2 400 salariés dans le seul groupe français et 1 600 en Belgique, à réduire les surfaces de vente, à vendre des actifés non stratégiques pour 500 millions d'euro. Bref, une réduction des coûts d'environ 2 milliards d'euro, sur les épaules des travailleuses et des travailleurs.

L'USB rappelle que Carrefour en France bénéficie chaque année de plus de 400 millions d'euros d'aides d'Etat (CICE et exonération des cotisations salariales) et appelle à la responsabilité du gouvernement. En face des "capitaines courageux".

L'USB, qui s'est depuis engagée à contraster l'organisation du travail que la multinationale applique dans notre pays, est proche des camarades de la CGT française et des camarades de Belgique, qui organisent des manifestations pour contraster le plan industriel. L'USB du commerce mettra immédiatement en scène une manifestation de soutien et de relance des luttes contre la multinationale.

Rome, jeudi 8 février 2018
Travail privé USB

* Questo sito usa i cookies per effettuare statistiche sulla navigazione. Navigando sul sito accetti l'utilizzo dei cookies Ulteriori Informazioni